Comment l'Occident a promis à l'URSS que l'OTAN ne s'étendrait pas, par Roland Dumas, ex-ministre

.

Il ne s’agit pas ici de prendre parti pour un des adversaires du conflit. Le propos de cet article est uniquement d'accepter la réalité du moment et d'en examiner les justifications. Comme le dit Albert Camus « Le jour où le crime se pare des dépouilles de l'innocence, par un curieux renversement qui est propre à notre temps, c'est l'innocence qui est sommée de fournir ses justifications. [...] Il s'agit de savoir si l'innocence, à partir du moment où elle agit, ne peut s'empêcher de tuer. [...] Nous ne pouvons agir que dans le moment qui est le nôtre, parmi les hommes qui nous entourent. [...] Le monde étant ce qu'il est, l'important est de savoir comment s'y conduire. » (L'homme révolté. Introduction. p14)...


2 Commentaires:

Sortir du cadre et gagner !
Les parlementaires vont-ils laisser Macron violer la Constitution ?

Les révélations de Roland Dumas.

Nato1998-2022La crise actuelle trouve son origine dans l’extension permanente de l’OTAN depuis la disparition de l’URSS.

Afin de tirer les choses au clair, le site les-crises.fr est allé demander à Roland Dumas ce qui a été dit et promis à l’URSS en 1990, en échange de la réunification de l’Allemagne. Au vu de l’importance historique de ses propos, ils les ont traduits en anglais, en allemand, et en russe.

La question de cette promesse est donc historiquement importante.

Cette interview confirme en tous points la brillante analyse des archivistes de l’Université George Washington, qui ont compilé les sources attestant de ces promesses. Nous vous recommandons de lire leur analyse dans ce billet : Expansion de l’OTAN : ce que Gorbatchev a entendu. (Source : Dossiers déclassifiés publiés par le National Security Archive, Svetlana Savranskaya & Tom Blanton, 12-12-2017) 

Bien entendu, tout le monde s’accorde pour dire qu’il n’y a eu aucun engagement signé, ce que soulèvent, à raison les Américains, pétris de leur culture juridique.

George Kennan 1998

Mais comme il s’agit de leur sécurité, les Russes ne voient pas ceci du même œil. Précisons aussi que cette promesse non tenue ne donne évidemment pas tous les droits aux Russes. Elle explique simplement l’état actuel de nos relations.

Ukraine: un convoi militaire russe de 64 km de long avance sur Kiev.

Selon la société privée américaine de fourniture d’images satellitaires Maxar, ce convoi militaire russe a été repéré lundi 28 février au nord de Kiev. Il évoluait alors en direction de la capitale ukrainienne et s’étirait en fait sur 64 kilomètres. Ce déploiement semble indiquer que l’armée russe s’apprête à lancer une deuxième vague de son invasion en Ukraine.

Si vous voulez soutenir le présent travail d’information, vous pouvez découvrir et souscrire un abonnement au site d’information indépendant ÉLUCID (utilisez le code promo « LESCRISES »), ou vous abonner gratuitement à leur nouvelle chaîne Youtube ÉLUCID.

Commentaires

0
François Asselineau
1 mois ya
Guerre en Ukraine - Les parlementaires vont-ils laisser Macron violer la Constitution ? L’article 35 de la Constitution de la République française a pour objectif d’encadrer la grave décision de déclarer la guerre à un pays considéré comme ennemi de la France. François Asselineau explique dans cette vidéo la façon dont cet article a été bafoué dans l’histoire récente et l’est tout particulièrement par Macron à l’occasion du conflit entre l’Otan et la Russie qui se déroule sur le territoire ukrainien.

Vidéo Union Populaire Républicaine 19:21.
https://youtu.be/_CZWqbbtTPk
Les différents chapitres de cette vidéo sont:
0:51 - Introduction
5:43 - 1er paragraphe de l’article 35, la déclaration de guerre
8:57 - 2e paragraphe, informer le Parlement
13:19 - 3e paragraphe, à l’issue de 4 mois de conflit, le parlement doit approuver le prolongement de l’état de guerre
16:25 - Il faut que Macron demande à la représentation nationale l’autorisation de continuer notre ingérence
18:17 - Conclusion
Exigeons un débat devant les parlementaires sur la guerre en Ukraine.
-----
Suivez François Asselineau sur les réseaux sociaux:
Twitter : https://twitter.com/UPR_Asselineau
Facebook : https://www.facebook.com/asselineau/
Instagram : https://www.instagram.com/fasselineau/
TikTok : https://www.tiktok.com/@fasselineau
Odysée : https://odysee.com/@UPRTV:a
PeerTube : https://videos.upr.fr/
Le site de l'UPR : https://www.upr.fr
Like J'aime Répondre | Répondre en citant | Citer | Signaler un commentaire
0
Florian Philippot
2 mois ya
Sortir du cadre et gagner! Notre devoir sacré est d’anticiper l’avenir pour mieux nous battre et choisir notre destin. Dès le début de la crise ukrainienne, nous avions prévenu que Macron, l’Union européenne aux ordres des États-Unis et l’OTAN ne cherchaient pas la Paix mais l’entretien de la guerre, des tensions, et qu’il y avait au bout du chemin des restrictions de liberté.

Si on ne bouge pas, on y va tout droit via les sanctions contre la Russie qui ne pénalisent pas la Russie mais nous-mêmes, créent une pénurie énergétique artificielle, qui permettra de mettre en place des rationnements et un « pass énergétique ». Il ne faut pas être devin pour comprendre et anticiper tout cela, il suffit de regarder les dynamiques en cours et de comprendre l’essence-même du mondialisme.

Pour la Paix, pour éviter ce suicide, ce plongeon dans la misère et le naufrage de nos libertés, nous devons nous lever contre ces sanctions absurdes, qui enveniment la situation, nous devons prôner la discussion réelle entre les pays et nous battre pour que la France quitte l’OTAN, ce qui sera une très grande revendication de la rentrée !

Si chacun comprend qu’il se bat non seulement pour lui-même, mais aussi pour la France éternelle, l’humanité, nos valeurs, les générations qui viennent, alors il trouvera en lui une énergie incroyable pour renverser la table de l’oligarchie et bâtir un avenir beaucoup plus libre et joyeux !

https://les-patriotes.fr/projet-pour-la-france/
Like J'aime Répondre | Répondre en citant | Citer | Signaler un commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer